La croix de chemin

Issues d’une vieille tradition des pays chrétiens et du Québec, les croix de chemin sont le reflet de pratiques religieuses populaires, ainsi qu’un élément important de notre patrimoine collectif.

La croix des sentiers de la nature, nous rappelle qu’au XVIIIe siècle, beau temps mauvais temps, un bon catholique ne serait jamais passé devant ce symbole de la foi chrétienne sans faire une longue prière. Par ailleurs, ce n’était pas toujours plaisant pour les voyageurs moins dévots que les Canadiens français.

Jadis, on retrouvait des croix de chemin un peu partout sur les routes du Québec Elles étaient fréquentées surtout pendant le mois de Marie, le mois de mai. Tout au long de son existence, la croix de chemin était en quelque sorte le pôle d’attraction de la foi populaire. D’abord, dans certaines circonstances, la croix remplaçait l’église. Entre autres, pour les fidèles dont la demeure était trop éloignée du temple paroissial. Ceux-ci se réunissaient au pied de la croix à différentes périodes ou lors de fêtes du calendrier liturgique.

Le succès particulier, du mois de Marie à la croix, a été favorisé par l’institutrice de l’école de rang. Elle se prêtait volontiers à l’organisation de la cérémonie et cette croix était l’œuvre et la propriété des gens de ce rang.

Dans mon coin de pays, comme ça devait l’être dans toutes les paroisses, chaque croix de chemin avait une histoire. La croix de chemin du rang de mon enfance en avait une.

Un Monsieur du rang 5 avait une fille bien malade et il avait promit un CORPUS si sa fille revenait à la santé. Ce qui arriva après quelques temps et il acheta le CORPUS. Tous les fermiers du rang s’impliquèrent en fabriquant le gibet et la base en béton armé ainsi q’une clôture pour en faire un petit sanctuaire. Tout le monde de la paroisse fut invité à la bénédiction qui a eu lieu en grande pompe avec la fanfare Saint-Jean-Baptiste de Québec et les dignitaires du milieu.

Dans le mois de mai, les élèves de l’école et leurs parents se rendaient un soir semaine pour la prière.

Raoul, dit le Gribouilleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :